Biographie Domingo Federico


Domingo Serafín Federico

4 juin 1916 (Palermo) - avril 2000 (Rosario)









Domingo Federico apprend la musique avec son père, piano, solfège, bandonéon. Puis ses professeurs, Pedro Maffia (bandonéoniste) et Sebastián Piana, (pianiste).



Domingo à 16 ans, avec sa soeur Nélida, ils forment le duo "Federico", 

Toujours avec sa soeur, il devient arrangeur de leur orchestre de femmes qui débute au Café Marzoto.

Domingo Federico entre dans l'orchestre de Juan Canaro. Ce sont les premières expérience de scène, après un bref passage dans la formation de Brignolo et Scarpino.



Entre 1941 et 1943 Domingo Federico joue dans L'orchestre de Miguel Caló, c'est la consécration !. Il compose par exemple : “Al compás del corazón”,  “Yuyo verde”,  “Tristeza de la calle Corrientes”, “Percal”,  "A Bailar".

Il compose pour le poète Homero Expósito!.



En 1943, dans la tradition des années 40, il forme son propre orchestre. 
On aime "le danser" et l'écouter dans le cadre du café Sélect "Buen Orden".**

En 1944, Domingo Federico grave son premier 78 tours : Face A “Saludos”, face B “La culpa la tuve yo”, chanté par Ignacio Díaz, la seule interprétation de ce chanteur!. Les collectionneurs affirment qu'il a enregistré 120 morceaux dont il ne reste qu'un vingtaine, les autres morceaux ayant été effacés par l'enregistrement d'un autre orchestre !.

Radios, télévisions, tournées en Amérique du sud, en Europe et au Japon (1961), dont plus d'une centaine dans l'orchestre de Francisco Canaro puis avec le quintette “A lo Pirincho”.

Quelques années plus tard, Domingo Federico compose des musiques de films : “ Embrujo en Cerros Blancos ” (1955), “ El cantor del pueblo ” (1948), "Otra cosa es con guitarra"(1949), “ El morocho del Abasto”(1950), “ La historia del tango ”, “ Al compás de tu mentira ”(1950).

En 1957, Domingo Federico épouse Haydée Cardón, avec laquelle il s'installe à Rosario.
Avec des musiciens de Rosario et deux chanteurs connus Rubén Sánchez et Rubén Maciel, Domingo Federico fonde son propre orchestre : Son style se radicalise.

En 1963 radio El Mundo reforme " La Orquesta de las Estrellas", 
crée initialement par Miguel Caló y Enrique Mario Francini en présence des "astres" du tango :  Armando Pontier, les chanteurs Raúl Berón et Alberto Podestá, et lui au bandonéon. L'expérience dure moins de trois mois!.

En 1994 Domingo Federico dirige une classe de badonéons à la "Universidad Nacional de Rosario", ce qui débouche à la formation de " La Orquesta Juvenil de Tango"  qui tourne dans le pays et en Europe.

Domingo Federico, jusqu'à la fin de ces jours, participe à des conférences, des tables rondes, des séminaires.

En avril 2000, comme il l'avait demandé,
les accords de “ Saludos ” l'ont accompagnés dans son voyage vers le silence.

** «en esos años había tres tipos de público. Un sector que venía a escuchar y otro sector de bailarines, en proporciones que variaban de acuerdo con las características de la orquesta, en nuestro caso la cosa era repartida. Y un sector universal: las madres. Las madres eran un cordón que rodeaba el baile, más visible en los clubes de barrio y más diluido en los grandes salones, pero siempre presente. Estaban de custodia. Qué cómico: si a la salida del baile, uno le rozaba un pelo a una chica, te mataban; y resulta que, bailando, te la podías llevar hasta la casa». Domingo Federico



1-Yuyo Verde-Carlos Vidal 1944
2-Tu melodia-Carlos Vidal 1944
3-Senda Florida-Carlos Vidal 1945
4-Al Compas del Corazon Carlos Vidal 1947


El cantor del pueblo - movie 1948

Reparto: Roberto Quiroga, Tito Lusiardo, Juan D'Arienzo, Maria Esther Buschiazzo, Alfredo De Angelis, Mabel Doran, Domingo Federico, Cesar Fiaschi, Roberto Firpo, Mario Fortuna, Herminia Franco, Narciso Ibañez, Perla Mux, Maria Esther Podesta, Oscar Soldati, Lilian Valmar - Director: Antonio Berciani
Detalle: Secuencia del film donde se observa a Roberto Quiroga cantando "Desaliento" en salón de radio. La canción esta incompleta. - (Argentina/16mm/Blanco y negro) - Fecha: 23/1/1948





"El Idolo del Tango" (1949) Interpretes: Oscar Aleman, Julio Martel, Graciela Lecube, Hector Ferraro, Maria Esther Buschiazzo, Gloria Ramirez, Manolita Serra, Hector Gagliardi, Osmar Maderna, Domingo Federico, Hector y su Jazz, Juan Carlos Barbara, Pola Alonso.
Director: Héctor Canziani.
Fecha de Estreno: 17 de Marzo de 1949. Blanco y Negro. 70 minutos.
Nota: Oscar interpreta "Improvisaciones sobre Boogie Woogie".

el morocho del abasto Protagonistas: Rolando Chaves - Tito Lusiardo - 
Dir.: Julio C Rossi - año 1950