Biographie Armando Pontier



















ARMANDO PONTIER

Nombre réel: Punturero Armando Francisco
(29 août 1917 - 25 décembre 1983)

Bandonéoniste, directeur et compositeur

Calme, gracieux et élégant, ARMANDO PONTIER naît dans la ville de Zárate, importante région industrielle de la rive droite du Río Paraná. 
Une région d'où sont également originaires Héctor Stamponi, Enrique Enrique Francini, Virgilio, et Homero Expòsito, autres figures rénovatrices du tango des année 40.
Il joue avec le groupe dirigé par le maître et violoniste allemand Juan Ehlert.
ARMANDO PONTIER est l'un des fondateurs de l'orchestre de las estrellas (cf. Miguel Calo 1938).
en 1945, l'orchestre Francini Pontier se produit lors de l'inauguration de Tango Bar de l'avenue Corrientes,
En dehors d'une tournée au Japon dans les années 70, le groupe sera dissout en 1955.
Pontier compose :
trenzas - margo - el milagro - milongueando en el 40 - bien criolla y bien portena - pa' que - cada dia te extrano mas -corazon no le hagas caso - Anoche -  tabaco -  a los amigos - que falta que me haces - et laissera derrière lui environ 300 enregistrements.

il intègre les chanteurs les plus réputés de l'époque et en découvre d'autres tels que Juliò Sosa - Ràoul Beron - Alberto Marino. 

Avec Homero Expòsito,  il composent Pa' que - un tango ou le lettriste de génie anticipe l'avant garde de ses futurs poèmes.
"no ves que ya la cuerda se me acaba/que intento sonreir y es una mueca."
Vous ne voyez que je ne peu pas continuer/ si j'essaie de sourire, je fait une grimace.




Orquesta Francini-Pontier en Japón

Il dira :
Je m'acharne au travaille jusqu'à trouver une forme ou les gens puissent identifier quelque chose qui leur appartenant. 
Les fois ou j'y suis arrivé je me suis senti totalement récompensé.

"Yo me revuelvo en cada trabajo hasta que logro meterlo en formas que la gente puede identificar còmo cosa suya. Las veces que lo consegui me senti totalmente compensado."



il a écrit les paroles de